" La Sirène, salle comble pour siiAn"

 

Le dialogue subtil entre le rubab de siiAn et la flûte traversière d'Erwan Tassel embarque l'auditoire vers des espaces lointains et oniriques. Des plaques de métal suspendues reflètent des lumières changeantes et vibrent de sons inconnus : est-ce la mer, un ciel ou le désert ?

 

« Périples » est une parenthèse, à l'écoute de ces chants, grands classiques dans leur pays, et dont certains ont été appris auprès des réfugiés en France. Ils évoquent le départ, l'exil, l'errance...

 

Les morceaux sont rythmés par la voix, belle et puissante, de la chanteuse, et le jeu de son complice, aux percussions comme à la flûte. Et si le son du rubab captive, le mariage original entre tambours marocains, cymbales, grosse caisse ou boite à sable est tout aussi efficace.

 

Dans ce spectacle qui est inspiré par l'exil et le sort réservé aux réfugiés ; on retiendra aussi deux interprétations fortes et émouvantes d'un chant traditionnel irlandais et de la chanson « Four Women » de Nina Simone."

 

Centre Culturel La Sirène / Paimpol - La Presse d'Armor 23 mai 2018

 

 

 

 

 

" siiAn. Un superbe voyage musical"

 

Samedi soir, la voix mélodieuse de la chanteuse siiAn a envouté le public du Mix Café.Avec Géraldine le Boulch au son et le musicien Erwan Tassel aux percussions et à la flûte, les spectateurs ont voyagé d'Afghanistan aux Etats-Unis, en passant par la Bulgarie, les territoires tziganes et l'Irlande. Périples, du nom de leur album, a tenu toutes ses promesses."

 

Le Télégramme / Tressignaux 20/11/2017

 

 

 

 

 

"SiiAn envoûte la chapelle Saint-Michel"

 

Les chansons de siiAn, aux couleurs des sables arides et des montagnes déchiquetées d'Afghanistan, ont envouté les auditeurs du concert donné à la Chapelle Saint-Michel. S'accompagnant tour à tour à la guitare ou au rubab, siiAn a conduit son auditoire dans un périple du Moyen-Orient jusqu'aux côtes des Etats-Unis."

 

Ouest-France / Erdeven - 29/07/2017

 

 

"Dari, rebab, daf, santoor, les mots utilisés par la musicienne siiAn, mardi, lors de son concert à la médiathèque, dans le cadre du Festival Sous les paupières des femmes, emmenaient les pensées de la centaine d'auditeurs aussi loin que ses notes et sa voix. Poignante et envoûtante comme les paysages d'Afghanistan d'où est issue sa musique (…)"

Festival sous les paupières des femmes / Quimperlé - Le Télégramme - 10 mars 2016 

 

"Samedi la salle de la Sirène était comble pour accueillir siiAn et son complice Gaëtan Samson. (…) Pour parachever la magie, il y a la voix de siiAn , envoûtante, presque hypnotique…Elle efface le temps et la distance. On se surprend à s'imaginer dans une grotte ou sur un bateau, toujours en quête d'un ailleurs où tout est plus libre. (…) Un voyage dont les 120 spectateurs de samedi soir ne sont pas encore revenus…"

Centre Culturel La Sirène / Paimpol - La Presse d'Armor - avril 2015

 

"siiAn a conquis le public du Grand Pré (...) Son invitation au voyage, de Bulgarie en Afghanistan, en passant par le Etats-Unis, a séduit les spectateurs. Embarquant à la suite de siiAn aux sons envoutants du rebab et des percussions de Gaëtan Samson, ils se sont laissés subjuguer par ces mélodies poignantes. La voix puissante, pleine et gracieuse de siiAn, qu'on a découvert depuis une quinzaine d'années sur un registre plus rock, a ici pris une autre ampleur sur ces chansons du monde, qui impressionne et touche au coeur. Car outre l'instrumentation, l'envergure vocale de la chanteuse costarmoricaine émerge, et le voyage commence. Il y a quelque chose d'universel dans ce projet, qui est vecteur d'émotion. Le duo achève son set sur "Ederlezi" qui met tout le monde d'accord, avant une chanson arabo-andalouse en arabe classique, que le public salue d'applaudissements nourris."

Centre Culturel Le Grand Pré / Langueux - Le Télégramme - octobre 2014

 

Siian : " Un Tour Ailleurs"

L'ailleurs où la chanteuse - guitariste, mais aussi joueuse de oud, balalaïka, rebab, entraîne l'auditeur, passe par l'Afghanistan, la Serbie, la Bulgarie et le Canada de Léonard Cohen. Accompagnée d'un percussionniste, elle livre neuf morceaux du monde, éclatants d'une beauté universelle dans son interprétation sobre et lumineuse.

Frédéric Jambon - Le Télégramme - 28 avril 2014

 

"La surprise de la soirée est venue de siiAn en lever de rideau (...). Samedi, avec son compère Gaëtan Samson au daf et au santoor, elle a fait étalage de son talent. C'était la cerise sur le gateau en attendant, samedi, l'humoriste de France Inter, Sophia Aram."

Le Théâtre de l'Arche / Tréguier - Le Télégramme -  avril 2014

 

"Quelle belle surprise en ce début 2014 de pouvoir écouter cette artiste, que nous suivons et apprécions depuis de longues années, plonger dans les musiques du monde. Mais entendons nous bien, expression à prendre dans son sens le plus noble, car Siian a perçu ce qu'il y avait d'universel dans les voyages qu'elle nous propose. (...)"

 Chroniques de disques / Djouls - Le Cri de l'Ormeau - mars 2014

 

 

"Enregistré au Faouët, "Un Tour Ailleurs, Mazar e Sharif/Philadelphia" est une petite merveille bichonnée par le label RDD Production à Lanleff" 

La Presse d'Armor - Février 2014

 

"Samedi, à la Ville-Robert, à Pordic, en première partie de Babx, le duo formé par la chanteuse costarmoricaine siiAn et son musicien a envoûté le public. Tous deux se sont mis au service de musiques et chants du monde et ça leur va très bien. Les spectateurs ont goût" aux charmes du voyage, entre chants traditionnels afghans et bulgares et chansons phares de Leonard Cohen ou Nina Simone. Très écoutés, siiAn et Gaëtan ont été très applaudis." 

Centre Culturel de la Ville Robert / Pordic - Le Télégramme - janvier 2014

 

"Les nombreux auditeurs à l'église ont été envoutés par la musique du groupe siiAn: le chant mélodieux et puissant, le rythme doux du rebab, luth afghan, de la guitare et du oud. La qualité acoustique a été un véritable écrin pour cette belle prestation musicale." 

Le Télégramme - septembre 2013

 

 

"Coup de coeur. Une artiste des Côtes d'armor à suivre et à soutenir, rigueur esthétique, minimalisme, poésie." 

Gabriel Kerdoncuff - Radio Kreiz Breizh - 2011